Verres à couches


    Utilisation dans les vitrages certifiés CEKAL

Contrôles :
Le verre à couches doit avoir fait l’objet
:
-d’un essai de vieillissement long avec UV en vitrage isolant
(par "type d'accrochage" pour les couches émargées ; par famille d'empilement pour les couches non émargées),
-pour les couches émargées,
d’un essai de compatibilité (essai court dit "pot de yaourt") par "famille d'empilement" avec le mastic de scellement concerné*.
*Les mastics de scellement thermofusibles sont exemptés.


Accès à la liste des verres à couches : cliquez sur "En savoir plus".
-La présence de la lettre "A" dans la rubrique "Statut" (
par exemple DACS, DAS) de chaque fiche produit atteste de son autorisation en vitrage isolant certifié CEKAL,
-La fiche produit mentionne également la valeur d’émissivité à utiliser pour certifier la performance thermique (Ug) du vitrage isolant.


Préalable: le centre de production doit être titulaire du "type de vitrage" "à couches émargées" (cf certificat).





verres à couches 

    Définition


Les verres à couches sont des produits verriers industriels sur lesquels on pulvérise des oxydes métalliques sous forme de couches minces (0,01 µm à 0,8 µm). La couche est donc composée d’un empilage de sous-couches de différentes natures et épaisseurs. Elle modifie le comportement du verre vis à vis des rayonnements solaires, dans le domaine du visible et de l'infrarouge.
On distingue les couches dures et les couches tendres. Ces dernières ne sont utilisables qu’en face interne des vitrages isolants.




 
En
              savoir plus