Vitrages trempés

Un vitrage trempé est simplement désigné par son épaisseur en mm.

Le processus de trempe a pour effet de renforcer la résistance à la flexion et aux chocs thermiques. Lors d'un choc, le verre se casse en petits morceaux relativement peu coupants.

Dés qu'un vitrage est fixé mécaniquement, pincé, percé, avec encoches, il doit être trempé. 

Le vitrage trempé peut subir un traitement complémentaire appelé HST.

La certification CEKAL porte sur la qualité de la trempe thermique (fragmentation, contraintes de surface...).

En
              savoir plus